Quelle est la différence entre le vintage et l’occasion ?

Quelle est la différence entre le vintage et l’occasion ?

Bilan écologique désastreux, travail des enfants, mauvaise qualité des textiles…C’est peu dire que la fast fashion a du plomb dans l’aile. De plus en plus de consom’acteurs se tournent vers le vintage et l’occasion pour verdir leur tenue et s’offrir un style qui tient la route. Alors, vintage et occaze, même combat ? On vous explique tout dans cet article.

L’occasion fait le larron

Qui n’a jamais cédé au plaisir de fouiner quelques heures à la recherche de la perle rare ? En France, ces dernières années, on a vu poussé les friperies comme des champignons. Ces boutiques reçoivent leurs vêtements principalement via des donations. Avant de les trier et de les mettre en vente dans un joyeux bazar où tout est mélangé, en particulier les styles et les tailles. On y trouve des fringues bon marché et durables. Mais il faut du temps ainsi qu’une bonne part de chance pour y dénicher la pièce de vos rêves. Après tout, il n’y a pas le feu au lac, pas vrai ?

Vintage for the ages

Si le vintage et l’occasion peuvent être complémentaires, d’importantes nuances les distinguent. Le vintage propose une démarche plus structurée. Les vêtements doivent afficher au moins 15-20 ans d’âge. Et ils ne sont pas forcément d’occasion. On peut trouver du neuf provenant d’anciens stocks.

Plus encore que l’occasion qui mélange les genres et les époques, le vintage privilégie les vêtements du siècle dernier. A l’époque, ils étaient faits pour durer ! En termes de tissu et de coutures les habits d’aujourd’hui ne soutiennent pas la comparaison.

Cerise sur le porte-manteau, les spécialistes du vintage vous proposent une véritable sélection où chaque pièce a sa propre histoire et une patine unique. Autour d’un style, d’une époque ou d’un thème précis, chaque vêtement est acheté à l’unité ou en balles. Il est ensuite lavé, photographié, mesuré et mis en ligne avant d’être expédié vers votre boite aux lettres.

Le vintage affiche logiquement des prix plus élevés que les vêtements d’occasion, mais les bonnes affaires sont parfois spectaculaires. Les vêtements des années 90 se font de plus en plus rares, ce qui stimule la demande. En 2020, un t-shirt de l’inénarrable génie d’Aladdin a été vendu à 6 000 dollars ! Comme quoi, la nostalgie, parfois ça paye.

Chez Saturn Vintage, nous mettons les vrais articles vintage à l’honneur, mais nous offrons aussi une variété de vêtements plus jeunes, de bonne qualité, qui nous paraissent cools et dignes d’intérêt.

Envie de dénicher la perle rare ? A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.